Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Saint-Nom est un mot (composé) qui ne dit rien, à celui ou celle qui le lit, de ce qu'est le Saint-Nom. Voici un satsang (parole inspirée) qui parle de ça et dit ce que le Saint-Nom (ou Verbe) est pour ceux qui l'aiment et qui savent comment le fréquenter.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, le Saint-Nom et l'amour
le Saint-Nom on le ressent même sans la Révélation mais on ne sait pas que c'est le Saint-Nom

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

 

« Le Saint-Nom ne peut se dire,

l’écouter c’est entrer au Royaume de la béatitude »

 

Bhaktimàrga 1-1-6

 

 

Ce titre est accrocheur, c’est fait exprès. La Voie est « Le chemin et le but », vous connaissez cet axiome, si vous avez reçue la Révélation. Vous pensez peut-être l’avoir compris. Mais comme souvent il y a plusieurs niveaux de compréhension. Il est aussi question de l’instant présent, que le temps n’existe pas. Ces deux propositions sont liées. Quand on parle d’atteindre un but, que ce soit sur un plan topographique ou temporel, quand on se déplace ça prend un certain temps et si le temps n’existe pas ce n’est pas possible. Le Saint-Nom a à voir avec ça.

 

 

Qu’est-ce que le Saint-Nom ? Il y a tellement de choses à son propos dans le yoga mystique, le Taoïsme, le védisme, l’hindouisme, le bouddhisme, etc. Ils parlent tous du Saint-Nom même sans le savoir, en utilisant d’autres mots pour le dire… alors, est-ce le "Te" du Tao-Te-king, c’est-à-dire « La vertu du Tao » ? Ou le "Te" serait la Grâce en action, la Guidance ? Est-ce le Tao ? Est-ce le Royaume ou le Roi ? Le chemin ou le but ?

 

 

Tous ces questionnements sont des faces d’un même diamant. Il s’agit toujours de la même chose hors de portée du raisonnement humain. Les scientifiques, physiciens, ont dépensé des milliards d’euros pour tenter de percer ce mystère à l’aide du grand collisionneur sous-terrain entre la Suisse et la France. Ils vont tenter de photographier ce qu’ils estiment être le début de l’univers, l’état de l’énergie une seconde après le big-bang. Ils veulent savoir ce qu’est la matière noire, son énergie… en fait ils cherchent Dieu.

 

 

 

Il n’y a que Dieu

 

 

 

Dans tout l’univers, le cosmos infini dans l’espace et le temps, il n’y a que Dieu, jamais né et immortel. Tout est de Lui, tout ? Il n’y a qu’une chose qui ne soit pas de Lui : la production du faux-ego, la confusion. L’absence de conscience crée une sorte d’égrégore qui est le mal. Le mal entraîne la souffrance et même si cette souffrance ne dure pas, en attendant, ceux qui souffrent n’en voient pas la fin et se désespèrent. La fin des souffrances vient parfois seulement après la mort et l’existence est si courte qu’il serait faux de dire que ces souffrances auraient duré longtemps.

 

 

On ne peut pas dire le Saint-Nom. Sur La Voie ces mots parlent de plusieurs choses : du feeling que l’on ressent au niveau de la poitrine quand on est heureux, touché. Certains situent son siège dans le thymus. C’est à cause de cette situation anatomique que l’on a situé le siège de l’amour dans le cœur. Le Saint-Nom c’est aussi la technique de méditation, une des quatre révélées qui permet de se centrer et d’être capable de le ressentir. Le Saint-Nom c’est aussi la Grâce de Dieu qu’il a mis en nous et qui nous donne vie.

 

 

La satisfaction, la paix, la joie où nous met la conscience du Saint-Nom c’est la conscience de quoi ? Tout ce que je sais, c'est que plus je suis dans la vacuité (le vide) et plus je suis satisfait, plus j’ai conscience du Saint-Nom. C’est directement lié à la vacuité. Ce mot ne désigne pas le vide où il n’y a rien, il s’agit du vide de pensées, d'émotions, le plein de béatitude.

 

 

Le Saint-Nom et la conscience du Saint-Nom sont une seule et même chose tant que nous sommes vivants, incarnés, c’est ça que veut dire le chemin et le but. La lumière est plus le Saint-Nom que l’état de conscience où l’on est quand on se plonge dans la vacuité. C’est la vibration de cette lumière qui fait le feeling du Saint-Nom. Dieu est lumière… entre autres choses. Tout découle de cette lumière.

 

 

Ne cherchez pas à savoir, juste cherchez à en jouir. Celui qui cherche à savoir c’est l’ego-spirituel. Il prend le jnana-yoga pour le yoga des connaissances (Para) alors qu’il était le yoga de la connaissance non apprise (apara, shruti ou Veda) et la connaissance n’est pas les connaissances.

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #vérité, #verbe, #saintnom, #yogaoriginel, #lavoie, #spiritualité

Partager cet article

Repost0