Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inutile de faire le tri des connaissances sur Dieu : jetez tout ! Aucune connaissance théorique sur Dieu n'est vraie. Ce qui est vrai c'est quand vous vous mettez à côté de vos pensées, de vos concepts, de vos croyances et que vous ressentez Sa Grâce.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, sur La Voie, sur Dieu et les religions.
On ne peut pas connaître parfaitement Dieu de son vivant, sauf nirvikalpa-samadhi

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

Des choses vraies

et des choses fausses

 

 

 

Dans la vie, finalement, c'est plutôt simple : il y a des choses qui sont réelles et d'autres qui ne le sont pas. Par exemple : les personnages des séries télé ne sont pas vrais. Les comédiens sont de vraies personnes, pas les personnages qu'ils jouent. Les gens que l'on rencontre dans la rue, ceux de notre entourage, nos amis, nos parents, nos amours, nos enfants sont de vraies personnes. Vous voyez : d'un côté, c'est vrai, de l'autre, c'est faux.

 

 

D'un côté, il y a Dieu et de l'autre il y a les concepts à propos de Dieu, il y a les croyances, les idées. Dieu n'est pas tenu de correspondre à l'image que vous avez de Lui. Ce n'est pas parce qu'il y a un milliard de personnes qui croient que Dieu est comme ils croient qu'Il est, qu'Il se doit d'être comme ils le pensent. Ce n'est pas aux gens de décider comment est Dieu. Ce ne sont pas les religions, ni les livres saints ou sacrés qui définissent Dieu.

 

 

 

Dieu n'est pas

ce que l'on veut croire

 

 

 

Dieu est ce qu'Il est. Il se peut que certaines idées approchent de Sa réalité, mais ce ne sont pas ces idées qui sont à l'origine de ce qu'Il est. Dieu ne fait partie d'aucune religion. Les religions se sont annexé le concept de Dieu, mais ça n'oblige en rien Dieu. D'un côté, il y a le vrai et de l'autre le faux : l'image de Dieu que les religions vous proposent. Dieu existait avant les êtres humains. « En voyant toutes choses et tous les êtres réunis, au comptage impossible, tu ne vois du Tout qu'une infime partie. » (Bhaktimàrga 1-1-3)

 

 

Rien à propos de Dieu n'est vrai. Cette affirmation ne signifie pas que rien, dans ce qu'ont dit, écrit les hommes n'a de véracité, ça veut simplement dire que ça n'a pas de réalité tangible. Quand vous regardez une photo de l'océan, ce n'est pas l'océan ; c'est une photo de l'océan. Une photo de l'océan ne montre pas une image fausse de l'océan, mais elle ne donne pas l'expérience de l'océan. Un concept vrai est un concept, comme un concept faux. Les concepts, les idées que vous avez à propos des choses, des gens, de vous sont faux... tous. Je ne veux pas dire qu'ils soient invalides, idiots, non, seulement ça n'a pas de réalité. En tout cas, pas plus que la photo de l'océan ne peut vous permettre d'avoir l'expérience de l'océan. Un concept ne peut vous donner l'expérience de Dieu.

 

 

 

Vous aimez

le vrai ou le faux ?

 

 

 

Même si une construction intellectuelle tient debout, qu'elle est logique, séduisante et correspond à ce que vous croyez, elle n'est pas vraie. Alors ? Qu'est-ce qui vous intéresse, le vrai ? Le faux ? Choisissez. Vous êtes dans cette vie pour une période donnée et que vous partiez dans deux, dans vingt ou dans trente ans, c'est égal. Pas pour vous, mais pour la marche du monde. Nous sommes un tel clignement d’œil ! Ce que nous croyons, pensons n'a aucune importance ! Qu'un clignement d’œil dure plus ou moins longtemps qu'importe. Vous avez quelque chose à faire de cette existence. Avez-vous tant de temps que vous pouvez en passer à faire des choses vaines ? Si vous faites ainsi, c'est que vous n'avez pas conscience de votre impermanence. La peur de mourir vous pousse à de ces aveuglements !

 

 

Vous devez satisfaire vos besoins fondamentaux, vous loger, vous nourrir, etc. Mais ce n'est pas le but de la vie. Chaque inspiration est une Grâce. Chaque fois qu'une inspiration vient succéder à une expiration, c'est une Grâce. Si une inspiration ne venait pas après une expiration, vous cesseriez de vivre, votre soupir serait le dernier. Alors, si Dieu vous donne la vie à chaque souffle, vous pourriez être attentif.

 

 

À vous les pratiquants de La Voie, je peux demander comment mieux faire que de pratiquer la technique du Saint-Nom ? Ce n'est pas virtuel, de pratiquer la méditation, c'est vrai ! Qu'est-ce qui motive à être ainsi attentif au Saint-Nom ? « Je veux que soit rompue la chaîne du samsàra, ne plus me réincarner »... ce n'est pas une vraie motivation. Rompre les chaînes du samsàra c'est un concept, une théorie dont vous êtes incapable de vérifier la validité... c'est ça qui disqualifie cette motivation.

 

 

 

Une motivation vraie

 

 

 

Comment voulez-vous avoir une vraie motivation pour quelque chose de virtuel ? Vous ne pouvez pas vivre une spiritualité vraie sur un socle de concepts. Vous pourriez vivre toute votre vie ainsi, comme un hindouiste, mais ça resterait quand même des concepts. Pour d'autres la motivation de leur vie spirituelle sera : « Je veux me préparer un bon karma pour ma vie prochaine ». Mais comment pourriez-vous passer votre vie à préparer la prochaine ? Croyez-vous que la vie d'avant vous prépariez celle-ci ? Devriez-vous, à chaque vie, préparer la suivante ? Quand vivrez-vous la vie présente pour elle-même ? À chaque vie suffit sa vie.

 

 

Vous ne pouvez pas être motivé à observer l'agya tous les jours avec des concepts. La bonne motivation, c'est le désir de connaître la paix, Sa paix... c'est d'aimer Dieu et d'avoir soif de rester conscient de sa Grâce, de son amour en action. Sa Grâce il vous la donne à chaque instant. Où vous la donne-t-il ? Il vous la donne au centre de vous qui est un état de conscience. En vous mettant dans cet état, vous avez conscience de Sa Grâce.

 

 

 

La promesse du Royaume

 

 

 

« Le Royaume est au-dedans de vous et il est au dehors de vous » (L'évangile selon Thomas, Logion 3/3). Il est aussi au dehors, mais le plus près de vous c'est au-dedans de vous, donc allez au plus près. L'ayant trouvé dedans vous le verrez aussi dehors. C'est quand même plus simple de le chercher où il est le plus près, pourquoi le chercher ailleurs ?

 

 

La bonne motivation, pour pratiquer les quatre piliers, n'est pas d'espérer aller au Royaume après sa mort et, pour le mériter, d'être gentil avec les autres, de pardonner à son prochain et toutes ces sortes de choses merveilleuses. Il existe des gens qui sont motivés par le paradis et qui, au nom de Dieu, font le mal. Vous savez, chaque être vivant est une créature de Dieu. La matière qui compose toutes les créatures est la même, faite de l'essence divine et ce qui les anime, c'est le souffle de Dieu, son Saint-Nom. Nous sommes les enfants de Dieu et notre inconscience, notre confusion nous rend triste. Nous sommes orphelins de la conscience de Sa présence.

 

 

 

La vraie motivation

 

 

 

Alors, qu'est-ce qu'une bonne motivation pour observer l'agya et les piliers avec constance ? C'est la recherche de cette sensation que vous ressentez quand vous vous rendez-compte que vous êtes au bon endroit à vivre ce pourquoi vous êtes venu. Cet état de compréhension, cette réalisation est le summum du bonheur humain. Le connaître est une motivation vraie et puissante. Quand on connaît cet état on ne se sent plus orphelin. L'attachement ne nous retient plus, ni la vanité pas plus que les délires du mental. Si vous avez tendance à aller vers cette motivation, alors je vous dis : allez-y !

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #dieu, #savoir, #connaissance, #vérité, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost0