Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certains ont souffert dans le passé et ils s'en souviennent et ça provoque, en eux, de la souffrance. Ils souffrent d'avoir souffert. C'est psychothérapie, cachets et autres traitements et ils s'engluent dans leur souffrance. Souffrir parce que l'on a souffert, c'est de la souffrance au carré !

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

Accepter

 

 

Chez les pratiquants de La Voie il y a beaucoup de niveaux de conscience. Ces niveaux donnent chacun une perception différente des choses. Il n'y a pas de niveau meilleur qu'un autre, à chacun le sien. Votre conscience dépend de votre implication dans l'Observance : plus vous vous impliquez, dans cette pratique, et plus votre conscience est profonde et chacun s'implique selon sa compréhension, sa motivation et ses possibilités. On ne peut forcer sa compréhension, alors lâchez-prise et acceptez ce qui vous est donné tout en allant vers plus de conscience.

 

 

« La Grâce t'apparaît dans l'Observance »

Bhaktimàrga 2-7-2

 

 

Personne ne peut juger ce que vit l'autre sur La Voie, c'est tellement intime et propre à l'être profond, invisible aux regards des autres. Parfois, quand votre point de vue manque de hauteur, les différences de profondeur peuvent paraître importantes mais pour celui qui prend de la hauteur, ces différences sont insignifiantes. Alors acceptez ce que vous vivez, d'être où vous êtes et continuez...c'est mieux que d'être pieds et poings liés par un mental sans maître ! C'est mieux que de se laisser emporter par ses sentiments. Je vois tant de gens qui se mettent en colère pour toutes sortes de raisons qui ne les concernent en rien. Ils ont toujours une colère en réserve, c'est les hommes politiques, la fourrure, l'élevage des cochons, les additifs alimentaires, les chemtrails et encore tant et tant de raisons réelles ou imaginaires. Ils se mettent en colère et maudissent les méchants leur souhaitant de mourir.

 

En attendant qui souffre ? Les méchants qui s'habillent de fourrures ? Les dirigeants de Monsanto ? Les illuminati ? Les pilotes qui épandent les chemtrails ? Non, ceux qui souffrent, empoisonnés par leur propre colère, sont ceux qui sont en colère. Leur colère fait tant de bruit qu'ils n'entendent pas la musique de la paix intérieure. Le faux-ego cherche toujours des points de fixation pour prospérer et vous empêcher d'être en paix. Comme dirait l'autre : « La colère t’entraîne du côté obscur de la force ! ». (Maître Yoda)

 

« La peur est le chemin vers le côté obscur. La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine ... mène à la souffrance ». (Maître Yoda)

 

Il y a vraiment, en vous, un brouhaha de folie, une cour de récréation de fous. Mettez-vous à l'abri de toute cette folie et de la vôtre avant tout ! C'est tout l'intérêt de la pratique, de l'Observance et du Saint-Nom. Vivez votre vie au mieux et si vous n'y arrivez pas dans cette vie, ce n'est pas grave : vous redoublerez ! On n'y est pas si mal, dans l'existence de pratiquant ! Bien sûr qu'il y a plusieurs degrés de profondeur ; c'est comme quand on plonge dans l'océan. Certains restent juste sous la surface, leur tuba sortant de l'eau, d'autres plongent plus bas, en apnée, d'autres encore ont un scaphandre autonome et vont beaucoup plus profond et plus on s'enfonce profond plus l'expérience de l'océan change.

 

 

S'alléger

 

 

En vous c'est le contraire : il est nécessaire de vous alléger pour approfondir votre conscience. Allégez-vous de vos croyances, de vos connaissances, de vos attachements et du plus fort de tous les attachements, l'attachement à vous-même. Ce dernier est le plus dur à lâcher. Quelques pistes de ce qu'il est possible de lâcher : son passé ; pardonner par exemple, pardonner et pardonner à soi en premier. Quand c'est possible, ne pas se bloquer sur sa souffrance, tout le monde souffre, tout le monde a souffert. Déjà que la souffrance ce n'est pas agréable, mais souffrir parce que l'on a souffert, c'est de la souffrance au carré !

 

Faites ce que vous pouvez avec ce que vous êtes maintenant. Il n'est pas nécessaire d'être arrivé pour partir. L'agya et les trois piliers peuvent être observés même si vous êtes plein d'attachements, de doutes, de souffrances du passé. N'attendez pas d'aller mieux pour le faire. Plus vous êtes obsédés par vous moins vous allez bien. Le faux-ego vous fait vous poser toutes sortes de questions destinées à vous laisser dans la confusion comme « Est-ce que je pratique bien ? », « Pourquoi je vois ça et que je ne vois pas ça ? », « Est-ce que ce que j'entends c'est la musique ? », etc. Oubliez-vous, intéressez-vous à Lui.

 

Il n'est pas possible de prendre les choses à l'envers : ce n'est pas en se disant « Dorénavant je ne m’intéresse plus à moi » que ça marchera. C'est en s'intéressant plus à Lui (Dieu, son Saint-Nom) que vous vous intéresserez moins à vous, à cette image que vous avez de vous-même. Juste pratiquez chaque jour, le temps fera son œuvre, la constance est importante ! Un jour vous vous retournerez un instant, vous verrez tout le chemin parcouru et vous serez étonné. L'ego-spirituel c'est le faux-ego vêtu des habits du mystique mais il reste un enfant capricieux qui veut tout, tout de suite. L'insatisfaction est le propre du faux-ego. Écouterez-vous cette insatisfaction ? Non, j'espère que non.

 

Soyez constant, simple, humble, assoiffé et vous irez profond en vous.

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les trois piliers et observez l'agya. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #souffrance, #lavoie, #bonheur, #spiritualité, #méditation, #hansyoganand

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :