Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certains cherchent, par la spiritualité, a acquérir des pouvoirs et, pour se donner belle figure, disent vouloir guérir les malades, aider les autres mais en vérité le seul pouvoir qui compte, apporté par la voie spirituelle vraie est celui de s'effacer.  Cela permet de donner satsang, d'avoir conscience de sa Grâce.

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

La vie qui vous traverse

 

 

 

Vous connaissez, vous qui avez reçu la Révélation, ces états d'âme, ces vertus, ces prédispositions, et ces postures intérieures dont je vous parle souvent. Vous savez donc que le lâcher-prise, l'humilité rendent disponible pour aller profondément dans la méditation. Le lâcher-prise, l'humilité, l'Observance sont des manifestations concrètes de la soif de vérité. Quand vous allez à l'intérieur, vous êtes comme au milieu du temple. Vous méditez, vous larguez les voiles et recevez Sa Grâce. Le vent de la Grâce vous pousse sur l'océan de la vie. Ces vertus, ces postures intérieures permettent aussi de vivre l'instant, sans le retenir. Parfois, à force de pratiquer les quatre piliers, d'observer l'agya vous pouvez être tenté de construire un autel, une cathédrale de compréhension, de concepts spirituels, mais je dis : abandonnez tout ce que vous croyez avoir compris, même si votre compréhension est juste et qu'elle a été puisée à la source de l'Observance, abandonnez-la.

 

 

Videz-vous régulièrement

 

 

Si vous cessez de vous vider vous ne vous remplirez plus ! Les concepts, ni même la compréhension, aussi juste soient-ils, ne remplaceront jamais l'expérience directe. C'est cette histoire du grand entrepôt : des trains de fruits et de légumes y entrent sans cesse, si vous ne les laissez pas ressortir de l'autre côté, vous ne pourrez bientôt plus laisser entrer de nouveaux trains et les fruits, les légumes entreposés pourriront et une odeur immonde envahira les lieux. La Grâce vécue deviendra concepts et vous n'aurez plus de conscience fraîche, vous deviendrez les religieux d'une nouvelle religion. Vous aurez une bonne dialectique pour parler de l'âme, de Dieu mais vos phrases seront creuses, vides de sens. Recevez mais ne gardez rien pour rester capable de recevoir encore. Vivez la Grâce au présent sans chercher à en faire des réserves de peur d'en manquer.

 

Le mieux est d'être comme un tube ! À travers vous passe la Grâce et vous êtes le premier servi. Les requins de fond dorment face au courant et l'eau, en passant, oxygène leurs branchies, faites comme eux : reposez-vous dans le courant, sans cesse passant, de la Grâce et laissez-la vous donner la vie sans la retenir. Inutile d'en garder un peu en réserve, au cas où, elle est infinie, alors restez dans le présent sans penser à plus tard.

 

 

Laissez aller la Grâce

 

 

Laissez aller cette Grâce à travers vous et toucher votre entourage, il n'est pas besoin de mots pour ça : juste témoignez d'elle par votre comportement. Soyez justes ; simplement justes et conscients. Les âmes qui doivent être touchées le seront, même si vous ne vous en rendez pas compte : soyez un outil. En Inde j'ai entendu que si des gens croisent un disciple uni au Saint-Nom, son destin spirituel en est changé...peut-être pas dans cette vie, mais il en sera changé. Cette idée me plaît ! Vous pouvez être des passeurs de bonne nouvelle. Soyez des exemples. Pourtant attention à l'ambition !

 

Vous savez, les concepts c'est un peu comme le cholestérol : ça finit par boucher le passage du flux et plus vous avez de concepts plus le flux a du mal à passer ! Il ne s'agit pas de vider son bol une fois pour toute et de le remplir du Nectar de la Grâce une fois pour toute. Il s'agit de le vider dès qu'il s'emplit de concepts, régulièrement, c'est de l'hygiène spirituelle. Si vous ambitionnez d'acquérir, d’amasser des connaissances mystiques vous faites fausse route. Si vous espérez monter dans la hiérarchie de La Voie, il n'y a pas de hiérarchie, c'est inutile, vain, illusoire.

 

 

Vous n'aurez jamais de promotion

 

 

Vous serez toujours des aspirants et des disciples. Vous ne pourrez jamais espérer devenir chef. Il n'y en a pas, de chef. Je suis votre guide, pas votre chef. Chacun est libre de sa vie. Vous n'avez pas à devenir quelqu’un d'autre que celui, que vous êtes. Il vous suffit d'être complètement celui que vous êtes vraiment et ça c'est une occupation à plein temps. A ce propos, il serait bon que vous arrêtiez de prêter la plus petite attention aux délires du mental ! Si vous ne pouvez pas les faire cesser, au moins cessez de leur accorder du crédit. Rien de ce qui sort de votre cerveau, sans passer par la méditation, ne devrait guider votre vie profonde, spirituelle. Des fois certains se demandent quelles sont les différences entre une personne non éveillée et un éveillé, eh bien ça ça en fait partie : les deux ont le mental qui délire parfois, mais l'éveillé n'accorde aucun crédit à ces délires.

 

A chaque instant vous avez l'opportunité de vous brancher à ce centre qui, comme les particules élémentaires venues du cosmos traversent tout, vous traverse et vous donne la vie à chaque instant. Votre vie est en wi-fi, vous n'avez, en vous, que la pile qui sert à votre mémoire flash et au démarrage, mais l'énergie vitale vous traverse à chaque picoseconde. Vous ne vous êtes jamais demandé comment autant d'énergie, cette énergie qui vous permet d'être vivant, pouvait être produite et emmagasinée en vous ? Certains parlent du pràna, mais le pràna n'est qu'une infime partie de cette énergie.

 

Vous êtes traversé par cette Grâce, vous n'avez pas de stock...c'est pourquoi il vous faut vous brancher régulièrement afin que votre conscience soit consciente d'elle. L'Amour de L'Un est sans cesse neuf, alors il est vain de chercher à l'emmagasiner. C'est à cause de ça qu'il est si faux et présomptueux de croire que vous avez quelque pouvoir que ce soit sur votre taux vibratoire, le fonctionnement de vos chakras et toutes ces sortes de choses ! Ça vous dépasse tellement, alors l'ego-spirituel peut continuer à vous susurrer ces vanités ; ne l'écoutez pas ! Encore une différence entre un éveillé et quelqu'un qui ne l'est pas : l'éveillé a, lui aussi, un ego-spirituel mais il ne l'écoute pas.

 

Vous avez en vous ce « dispositif » à travers lequel circule constamment l'énergie vitale, ce dispositif complexe qui part du haut du crâne et descend jusqu'au bas du dos, à la plante des pieds et à chaque chakra, à travers un formidable réseau de « fils » irrigue tout votre corps...cette énergie vitale circule et quand vous fermez les yeux et méditez il est possible, au bout d'un moment, de vraiment ressentir ce fluide circuler, mais attention : le but de la méditation n'est pas de ressentir cette circulation, il est de vous faire quitter vos pensées, vos sensations, vos sentiments pour atteindre la vacuité...satçitananda.

 

 

L'importance du lâcher-prise

 

 

Cette histoire de lâcher-prise est vraiment très importante parce que c'est le seul moyen, en lâchant prise, de laisser circuler cette vie en vous et le fait de la laisser circuler, d'être juste un spectateur comme un lézard au soleil, un requin au fond du lagon, vous permet de laisser la paix circuler et d'en être le tout premier bénéficiaire...ensuite d'autres en profitent, sans doute, mais ce n'est pas de votre responsabilité ni grâce à vos éventuels mérites : il faut rendre à César ce qui est à César et à la Grâce ce qui est de la Grâce !

 

Alors vous méditez sur le Saint-Nom et vous vous laissez aller, vous ne retenez rien, vous êtes juste au bord de la rivière à la regarder couler...ne cherchez pas à comprendre même si la compréhension vient par effet induit. Ne cherchez pas à évoluer, ni à devenir meilleur ni à atteindre quoi que ce soit, juste méditez dans l'instant sans autre but que de méditer. Déjà d'en être là c'est bien ! Vous n'avez pas d'autre pouvoir et vous n'en aurez jamais d'autres que celui de laisser passer la Grâce, en vous effaçant le plus possible pour ne pas la gêner. C'est comme ça que je donne satsang : je ferme les yeux et médite puis j'ouvre les yeux et laisse les mots s'enchaîner et former des phrases...il ne s'agit pas de donner mon avis, juste de laisser passer la Grâce contenue dans la bulle des mots. Le plus grand pouvoir d'un guide est de donner satsang en s'effaçant, au moins le temps du satsang.

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère mais il faut préciser ceci: il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #lavoie, #yogaoriginel, #spiritualité, #spirituality, #méditation, #bonheur, #humilité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :