Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La durée existe

 

Vous qui avez reçu la Révélation des quatre techniques, vous commencez à avoir quelques notions de ce qu'est le propos de la voie, chacun à votre mesure. Plus vous avancez et plus le moyen devient le but parce que vous devenez accro à cette pratique: vous aimez méditer, être dans le Service et recevoir du Satsang.

 

Mais il y a quand même une raison, un propos à la voie-originelle et il est bon de ne pas le perdre de vue. Le but est la Réalisation, de s'établir dans la Conscience, de l'approfondir, que votre compréhension soit au niveau de votre Conscience.

 

Quand vous débutez la pratique de l'Agya, après avoir reçu les quatre techniques de Méditation, et que vous êtes motivés comme un Chela peut l'être, vous avez peur de vous éloigner du Saint-Nom dans la journée et qu'il soit difficile de revenir à plus de Conscience. Mais après quelques temps la pratique se fait plus facile, plus naturelle: c'est si facile de revenir !

 

Bien sur que seul l'instant existe, que le temps n'existe pas mais la durée existe, la succession des événements existe. Quand vous faîtes quelque chose, puis que vous faîtes encore une autre chose et une autre chose encore, ces actes forment une chaîne qui devient des événements inscrits dans la durée.

 

Vous êtes dans l'Observance, vous méditez en agissant, dans le Service, et puis vous oubliez et revenez à vos moutons noirs et vous vous rendez compte que vous êtes out, alors vous revenez dans le Saint-Nom, remettant l'ouvrage sur le métier, faisant de ces allers et retours sans cesse, dans la durée. A force vous êtes de plus en plus souvent et longtemps connecté.

 

L'instant présent dure longtemps

 

C'est vrai qu'il n'y a que l'instant présent mais cet instant présent dure longtemps ! Il se passe des choses pendant ce temps là, il se passe votre existence. Les saisons passent, se succèdent et on a classé ça en douze mois et ces mois font une année. Les saisons sont différentes. C'est vrai que de méditer sur le Saint-Nom permet d'être à l'intérieur, dans l'instant et d'y trouver cette prise directe avec l'essentiel, avec la Paix sans paroles ni pensées.

 

L'évolution spirituelle c'est comme l’abscisse et l'ordonnée. En abscisse on a l'acuité de la Conscience et en ordonnée on a l'acuité de la compréhension. En abscisse l'acuité de la Conscience monte et descend, comme une onde: la Conscience s’approfondit; elle est dans le Saint-Nom, ensuite elle redescend, c'est la confusion. Cette succession d'instants de Conscience et de confusion forme cette sinusoïde en abscisse.

 

La compréhension, qui est une réalisation, vient avec la succession des actes: plus vous méditez et plus vous alimentez la ''pompe-à-compréhension''. Plus vous recevez du Satsang plus la compréhension remonte à la surface de votre mental. Il y a un effet cliquet; vous ne revenez pas en arrière: ce qui est compris est compris.

 

L'abscisse serait la Méditation, tandis que l'ordonnée serait le domaine du Service. Plus les jours passent et plus l'ordonnée s'allonge et ainsi, la sinusoïde de la Conscience, dessinée par l'abscisse, s'allonge aussi et c'est ce qui fait l'évolution.

 

Vous progressez

 

Même si ce qui compte c'est l'instant présent, la succession des jours, des expériences fait que vous réalisez...vous vous élevez, puis vous tombez, au grès de vos efforts et de votre confusion, de votre faiblesse mais vous évoluez et le chemin devient de plus en plus aisé. C'est ça que fait la durée : elle n'augmente pas forcément la profondeur de votre Conscience mais elle augmente votre expérience et vous rend l'Observance plus facile. Vous savez qu'après être tombé vous vous relevez.

 

C'est comme un trajet que vous prenez pour la première fois: la route vous semble difficile et longue...mais plus vous le prenez et plus il vous semble facile et court. Pour l'Observance c'est la même chose. Avec le temps vous comprenez que même si vous avez abandonné, même un certain temps, la pratique et que vous la reprenez, rien n'a changé, ce n'est pas comme une maison que l'on cesse d'habiter et qui tombe en ruine. Alors vous êtes rassuré.

 

Quand, après une période agitée, de doute et de confusion, vous revenez à la Paix de la pratique, au Saint-Nom, vous retrouvez votre foyer et vous réalisez que cette confusion, cette confusion qui vous faisait souffrir, qui semblait si vraie n'était en fait qu'une illusion !

 

Tout est vibration

 

On le sait, en physique quantique, que rien n'est solide, que tout est vibration. Quand on est proche d'une fréquence on perçoit l'objet de cette fréquence comme solide et plus on en est proche et plus l'objet semble solide. Certaines particules traversent les objets les plus denses comme s'ils étaient composés de gaz. C'est la même chose pour la dimension du Saint-Nom, de la Lumière, de la Musique: plus vous êtes en résonance avec le Saint-Nom et plus il vous semble réel, dense.

 

En faisant ''mariner'' votre attention dans ce bain de Paix-intérieure vous devenez ''déo-compatible''. Votre Conscience s'affine et le Royaume vous apparaît de plus en plus dense, réel, puissant. Il et certain que vous y arriverez. Vous avez commencé, comment pourriez-vous ne pas arriver ? après nous n'allons pas tous à la même vitesse: certains se tiennent au milieu du courant et avancent vite, d'autres près des berges et vont plus lentement et d'autres encore, ou les même parfois, sortent du courant pour se reposer sur une berge. Qu'importe: ce n'est pas un train que l'on peut rater.

 

Il peut arriver, parce que vous cessez de pédaler, que vous tombiez, qu'importe: Vous remontez en selle et vous repartez. Vous tombez mais avancez quand même. A chaque fois que l'on est dans la Conscience on touche du doigt la perfection et même si ce n'est pas tout le temps, c’est bon et irremplaçable.

 

Vous êtes souvent votre pire-ennemi et ô combien vous avez des jugements durs à votre endroit ! Vous avez le libre-arbitre. Vous avez toujours le choix d'être dans la confusion de la dualité ou dans la Paix de l'Unité et ça ne concerne ni ne regarde personne d'autre que vous.

 

Tag(s) : #satsang, #harmonie, #humilité, #comprendre, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0