Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur La Voie, quand vous avez reçu la Révélation, que vous êtes pratiquant, vous n'avez plus à vous tenir sur cet échafaudage de concepts spirituels que vous aviez construit avant. Enfin dans l'idéal, parce qu'il y a des pratiquants qui n'abandonnent pas leurs concepts, ils les mettent de côté, au cas où.

Satsang de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, les chercheurs et le but de la vie.
Si vous vous attachez à votre recherche vous continuerez à chercher même après avoir trouvé

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

L'accueil du blog

 

 

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a deux périodes distinctes dans la vie d'un pratiquant de La Voie : avant et après la Révélation des quatre techniques. Les chercheurs restent, le plus souvent, dans la recherche. Ils s'y installent et finissent par oublier ce qu'ils cherchaient, pensant qu'ils sont déjà dans une vie spirituelle. Ils pensent que la recherche, c'est ça une vie spirituelle : une vie de recherche. « Un bon chercheur est un chercheur Sachant cesser de chercher quand il a trouvé » (Sri hans Yoganand ji).

 

 

Ces gens ne croient plus qu'il soit possible de trouver. Ils pensent que s'ils n'ont pas trouvé, alors personne ne trouvera. Ces personnes, qui passent leur vie à chercher, que cherchent-elles ? L'éveil, ces personnes cherchent l'éveil ! Elles cherchent à ouvrir leurs chakras, à augmenter leur taux vibratoire. Elles cherchent l'éveil sans savoir ce que c'est. Pour elles, l'éveil vient avec le savoir, comme s'il procédait du mental, de l'intelligence. Parmi les chercheurs il en est qui cherchent vraiment et qui pourraient abandonner la recherche s'ils trouvaient l'objet de leur quête.

 

 

 

Avant et après la Révélation

 

 

 

Dans la vie d'un chercheur ayant été touché par le satsang, il y a l'après Révélation, quand on n'est plus chercheur, mais pratiquant de La Voie. Il n'est plus question de chercher, puisqu'il a trouvé ! Il a trouvé La Voie. Il faut déjà, pour ça, passer par la phase de préparation à la Révélation. Durant cette période le chercheur est un aspirant et aspirant, c'est déjà La Voie. Il est possible, pour lui, de faire le deuil de sa recherche, de ces échafaudages qu'il s'était bâtis pour tenir debout, de ces théories spirituelles qu'il a rencontré. Pour connaître les mystiques à fond, toute une vie ne suffirait pas et si vous cherchez à devenir un exégète, c'est que vous ne cherchez pas la vérité, mais à collectionner les connaissances et les concepts. Une collection de connaissances n'a jamais fait la connaissance, une vie spirituelle.

 

 

Sur La Voie, quand vous avez reçu la Révélation, que vous êtes pratiquant, vous n'avez plus à vous tenir sur cet échafaudage de concepts spirituels que vous aviez construit avant. Enfin dans l'idéal, parce qu'il y a des pratiquants qui n'abandonnent pas leurs concepts, ils les mettent de côté, au cas où. Mais pour emplir un bol, il faut d'abord le vider. Des aspirants ne supportent pas l'idée d'abandonner leurs échafaudages et quittent La Voie avant même d'en avoir reçu la Révélation.

 

 

 

Arriver vide afin de s'emplir

 

 

 

Au moment de la Révélation arrivez vide de concepts, devant celui qui va vous donner les techniques de méditation. Alors une fois devenu pratiquant, quel est votre but ? Une fois que vous n'êtes plus ce chercheur plein de théories, quel est votre but ? Allez-vous ne plus vous incarner ? Mais avant de ne plus s'incarner il faut se désincarner et avant de se désincarner il faut vivre sa vie ! Mais la vie d'un pratiquant qu'est-ce que c'est ? Que faites-vous de cette vie ? Chercher à atteindre l'éveil ? Quel éveil ? Non, ce n'est pas du tout ça ! Il n'y a plus de but : vous êtes déjà arrivé ! Juste ce qu'il vous faut, c'est d'en prendre conscience.

 

 

Pour ce qui est du but, ça dépendra de vous. Certains reçoivent la Révélation pour être moins mal, pour être plus profond. Leur vie est déjà pleine d'activités et ils ne peuvent consacrer beaucoup de temps à La Voie. D'autres voudront plus et d'autres, enfin, entendront un appel, l'appel de bhakti (la dévotion). Quand vous êtes dans bhakti, vous n'avez plus qu'un seul désir, qu'un seul but : être avec cet amour qui est en vous, sentir son parfum, voir sa lumière, entendre sa musique, son Saint-Nom, être en son darshan (présence physique) tout le temps... c'est juste ce dont vous avez besoin. Tout le monde a besoin de manger, de boire, de s'abriter, etc. Le premie (amoureux de Dieu) a besoin de Sa Grâce.

 

 

 

Quel est le but d'un

amoureux de Dieu ?

 

 

 

Quel est le but d'un amoureux de Dieu ? C'est d'être heureux, amoureux. Ce qui le caractérise, c'est qu'il ne peut pas vivre sans Lui. Un dévot, c'est ça : il ne peut pas vivre sans la conscience de L'Un ! Et ça ne souffre d'aucune théorie, d'aucun concept. Comme la Grâce de Dieu est là, en lui, tout le temps, alors le dévot devrait être heureux tout le temps... Eh bien pas forcément parce que si Dieu est là tout le temps, c'est le dévot qui n'est pas tout le temps là. Le but du premie est d'être là tout le temps, c'est la Réalisation. Quand le dévot n'est pas là, où est-il ? Eh bien il est dans sa tête ! Il est dans son passé, dans son futur, dans ses questionnements, dans ses doutes, dans ses sentiments, son ressenti. Il est au travail, au supermarché en train de s'énerver à cause de la queue, à cause de la pression des clients, des collègues, de ses sens tournés vers l'illusion apparente.

 

 

Donc le but de la spiritualité, après avoir eu la Révélation, est la Réalisation. C'est sans fin, parce que nous sommes conscients de l'amour intérieur et nous n'en sommes plus conscients, puis nous en sommes de nouveau conscients et l'instant d'après plus. C'est comme les vagues et le ressac, le yin et le yang. Mais le chemin est si bon ! Arrêtez de culpabiliser, de vous prendre la tête quand vous n'êtes pas conscient du Saint-Nom. Remettez-vous dedans, simplement et quand vous en serez sorti de nouveau, eh bien, remettez-vous y de nouveau. Ce qu'il s'agit de faire c'est seulement de vous y remettre, vous y remettre et vous y remettre encore, comme la respiration qui ne cesse jamais de votre vivant. Ayez la soif et la constance. Si vous désirez être attentif à Sa présence en vous, alors c'est magnifique : votre vie devient magique ! « Quand un chercheur trouve la vérité, il est bouleversé par la Grâce » (Bhaktimàrga 1-3-22)

 

 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #lavoie, #spiritualité, #yoga, #méditation, #bonheur, #but, #pratique

Partager cet article

Repost0