Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le but de la pratique de La Voie (l'Observance) n'est pas d'être calme ni gentil. Vous pouvez l'être, ce n'est pas incompatible, au contraire. Le but de la pratique est de garder sa conscience centrée et maîtresse de son mental et de trouver la paix.

-Plus que le calme

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

 

Plus vous le faites

mieux vous le faites

 

 

 

La vie de pratiquant de La Voie, l'Observance, est comme le reste: plus vous le faites et plus c'est facile. Il faut s'habituer, quelle que soit l'activité. Quand l'aspirant a reçu la Révélation  il ne sait pas trop quoi faire avec tout ça et c'est là que le guide peut aider à condition de s'ouvrir à lui de ses difficultés. Avec un peu de temps et de constance, la pratique devient naturelle.

 

 

« La Grâce, l'agya, le dharma et le guide gardent le sage en chemin. »

 

Bhaktimàrga 1-5-14

 

 

 

Quelle différence

 

 

 

Chaque fois que vous pratiquez un peu plus assidûment vous constatez que votre conscience s'approfondit et vous faites connaissance avec la béatitude. Ce n'est pas comme avec la sagesse. La sagesse s'acquière avec le temps, la béatitude vous la trouvez tout de suite en vous offrant à la méditation. La sagesse est du domaine du mental, la béatitude est celui de l'âme.

 

 

Si vous avez à cœur d'être quelqu'un de bien, la Révélation et les quatre piliers de l'agya ne suffisent pas. Il faut avoir à cœur d'être quelqu'un de bien, ça demande d'avoir des scrupules, de se remettre en question même si, dans l'absolu le propos de La Voie n'est pas d'être quelqu'un de bien. Le propos n'est pas non plus d'être calme et souriant.

 

 

 

 

La Voie devient leur vie

 

 

 

 

Ceux qui pratiquent avec constance voient la pratique, l'Observance devenir de plus en plus naturelle, simple, évidente. Pour une personne qui ne pratique pas beaucoup, il suffit qu'il dégage du temps pour la méditation et le satsang. Pour une personne très assidue, ce n'est plus suffisant. C'est toute leur existence qu'ils veulent faire entrer dans La Voie. C'est une question de motivation. Ils aiment être inconscients de Sa Grâce. Ils comprennent qu'ils peuvent vivre leur vie tout en pratiquant. Vous pouvez vous allonger sur un canapé et regarder une émission à la télévision tout en restant dans la pratique.

 

 

 

« Qui se garde dans l'Observance reçoit de L'Un,

Sa Grâce, se voit libre de tout attachement,

comme de toute aversion. »

 

Bhaktimàrga 2-2-19

 

 

 

Si votre conscience s'approfondit, la société humaine, elle, ne change pas. Vous devez toujours faire attention en traversant la rue. Certains ne peuvent pas regarder la télé,  manger une glace et rester dans l'agya, dans la pratique. Alors ils s'étonnent de vous voir allongé devant la télé et demandent:

 

 

 

« -Mais tu ne pratiques pas ?

 

-Si, pourquoi ?

 

-Parce que tu regardes la télé !

 

-Oui, mais ça ne m'empêche pas d'être dans le Saint-Nom. »

 

 

 

Avec le temps ça vient, peut-être vite, peut-être moins vite, mais ça vient toujours pour celui, pour celle qui pratique les trois piliers et observe l'agya avec constance. Il arrive que vous croyez, à un moment, être au maximum de la compréhension. Plus tard vous comprenez mieux encore, plus profondément et vous riez de vous. La compréhension vient à force de se plonger dans la méditation, dans le service et de lire, d'écouter du satsang. Elle n'a pas de limites.

 

 

 

Restez dans l'Observance. Que voulez-vous faire d'autre ? La société humaine vous donne de moins en moins de certitudes. Pourtant, il en reste une: c'est que vous êtes en vie, que vous respirez et qu'il ne faut pas négliger cette Grâce !

 

 

 

Le but n'est pas d'être calme, le calme est un état préalable nécessaire pour entendre ce qu'il y a dans le silence, pour voir le plein de la vacuité. C'est le but, l'effet de l'Observance. Soyez à l'écoute, au rendez-vous de la Grâce. Il est une volonté bienfaisante qui s'occupe de vous, individuellement. Vous êtes en route pour la bonne destination.

 

 

 

« Le but de la pratique

est de gommer les causes fondamentales de la souffrance

et par la contemplation d'amener à l'Unité.»

Yogasûtra 2.2


 

 

 

 

 

 

Ce satsang pourra vous aider dans votre recherche spirituelle, je l'espère, mais il faut préciser ceci : il a été dit à la maison où je vis, enregistré puis retranscrit à destination des initiés qui ont reçu la Révélation. Le plein ''bénéfice'' de ce satsang ne pourra être atteint que si vous avez eu cette Révélation et que vous pratiquez les quatre piliers. Pour se renseigner, demandez en écrivant ici : lavoie.eu@gmail.com

 

Sri Hans yoganand ji.

 

Tag(s) : #satsang, #béatitude, #grâce, #observance, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :